Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : quetton - revue underground
  • : Revue Underground Généraliste
  • Contact

T-Shirt Quetton !!!

LE T-shirt Quetton est disponible en VPC !

12€ frais de port inclus
4 tailles disponibles :
S, M, L, et  XL
Envoyez vos chéques à l'ordre de Quetton L'Arttotal
BP344
50103 Cherbourg Cedex
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 17:43

UNE GAUCHE SANS MEMOIRE

Le citoyen français a-t-il un cerveau ? C'est une question que l'on peut légitimement se poser à l'écoute des radios ou tv, comme à la lecture de la presse écrite de notre belle (dam)nation.

Tandis que l'UMP est à chier par tous les trous, ces faces de lune du PS ne savent plus causer que de refondation, en salopant le terrain de tout possible (ce qui ne signifie pas "acceptable")   prétendant à la dite. Y zen font trop merde. A force leurs couillonnades vont faire passer l'espérance de régne du Tycon, de 5 à 10 années ! putain de bordel de merde à cul bordé de couilles !!!

QUESTION: Pourquoi diable n'y-a-t-il aucun journaleux, chroniqueur ou philosophe pour rappeler à ces gens là, que tant Mitterrand que Chirac, se sont plantés à maintes reprises, avant que de s'emparer du char de l'état ? (Sarkobite est dès lors -cqfd- l'exception con-firmant la régle). M'enfin... à entendre ces crancrelats, il est permis d'affirmer que leur mémoire s'est purement et simplement dissoute avec la victoire électorale du Sarkoolique, parallèle à la défaite de Royal Cas Nain.

Mine de rien, à analyser leurs propos, un "jeune" peut croire qu'avant l'ultime défaite électorale de Chirac, nous avions en ce pays bouffé aux mythes, une alternance politique, assurée après chaque victoire d'un camp ou de l'autre. Tristes pitres ! la réalité est moins simpliste. Avant Mitterrand, faut-y pas remonter aux années 54, 55, 56, 57... pour vouère des gens de gauche au Pouvoir (Mendes-France ou Guy Mollet). Et avant ceux-là... ne faut-y pas remonter à 36 (en somme) pour repérer un Léon Blum, au guidon de l'état ??? En f'Rance, le prolo est si sordidement con qu'il ne vire la droite des affaires, qu'environ tous les 25 ou 30 ans. Ce genre de purée de connerie ne s'invente pas. Par contre, ça se vit. mal.. (ce qui, sous ma plume, est synonyme de très mal !)...

Pourquoi entretenir la pitrerie qui consiste à ancrer dans la tête de not'jeunesse, qu'après le chaos-sarko, tout ira mieux, et ce... pour sûr, dés 2012. Hé... la gauche à nouveau au pouvoir dans 5 ans ??? Quelle plaisanterie. Si les chiffres sont fidèles à eux même, c'est vers 2020 ou 2030 qu'on reverra la gauche à l'Elysée et ailleurs. Dans c'pays l'émancipation du travailleur ou de l'employé, reste donc 1) à imaginer, 2) à imposer de A à Z... Tout le restant ne relève que de la branlette intelectuelle. Et le problème de la branlette c'est que même si elle fait du bien à un moment donné, elle ne s'étale en aucun cas sur 5 années. Quand la droite tient le pouvoir, elle s'y accroche comme le morpion à des poils de cul. A nous d'organiser des réseaux parallèles crédibles et de nuire au maximum à son idéologie hautement pourrie. Se voiler la face ou "encadrer" le mensonge n'est qu'une arme contre productive. Il nous faut la mordre cette droite, comme si elle était là pour 300 ans.

Repost 0
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 18:25

HARACHZY L'DENTIER

Nigaud Las Sarkozy-zy sait s'entourer ! En nommant Harachzy L'Dentier au Sinistère de SA justice, il s'est imaginé -en toute profondeur d'esprit- que les casses couilles d'extrèmistes de la plume, dont j'ai le plaisir de faire partie, n'oseraient pour le coup, pas cogner sur la Zorette qu'il a placée là ou elle est pour faire passer plus facilement des lois liberticides par lui imaginées. Mortes couilles ! la drôlesse est arabe (d'origine) et qui plus est, femme, (d'origine itou). Dés lors l'as pensé que pour ne pas risquer d'être (un peu vite) taxés de "racistes", ou de "machistes" nous fermerions nos putains de sâles gueules, au titre des déclarations, éclats, incongruités ou même silences,  fournis au grand public, par la Madame en question.

C'est raté gars. Imagines-tu dans les années 80, qu'Anglais, j'aurais épargné c'teu salope de Tas de Chair, parce qu'elle était femme ? -D'ailleurs celle-ci n'était pas femme mais INFAME-... Dés lors à mes yeux, avant que d'être femme et arabe, Harachzy L'Dentier, en étant à ton côté, est Sarkoz-hyéne !  Alors, pour sûr...  toi comme ta Sinistre de la justice, je vous attends à tous les virages. Tiens, j'ai même confié vos adresses à mon vieux pote âgé qu'est PEPE DOPHILE ! C'est dit, je m'engage à critiquer TA justice comme cette personne qui, (hélas pour elle) à décidé de TE servir. Psss ! Et crois moi, ça và chier j'suis en hyper forme; car c'est Pépé Dophile et moi même qui avons, (il y a trois nuits de ça), dérobé le stock de Viagra que détenait encore la Prison Centrale de Caen. Nous avons beau (si si) ne pas être des pervers, nous n'en avons pas moins, -ça c'est bien sûr- envie de vous faire mal au fondement.

 

 

Repost 0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 11:25

CON JUSQU'A PLUS SOIF

Zavez entendu causer du PLAN EMPLOI DES SENIORS ? ou du CUMUL EMPLOI RETRAITE ? Ces conneries (mises en place au 01/01/07) permettent (sic !) la poursuite d'un boulot tout en bénéfiçiant de sa retraite. "De quoi gérer en douceur ce passage de la vie" comme disent les promoteurs de ces âneries. La retraite était déjà un droit. La loi Fillon l'a, pour le moins, amputé ce droit. Mais nos enflures politiques pensent à tout. Ainsi, ceux qui le veulent peuvent désormais, retraite atteinte, continuer à travailler. Quoi les jeunes  ? ou les chomeurs ? vouère le jeunes chômeurs ? z'ont qu'a se démmerder.

Et oui, un assuré ayant obtenu sa retaite peut perdurer dans le boulot. jusqu'à y crever sans doute ? L'Etat -ce connard- nous indique que ce "cumul emploi retraite profite aux gensses ayant perçu de faibles revenus professionnels". L'aurait pu penser plus tôt, à faire en sorte, qu'il n'y ait tout simplement pas de salaires indécents AVANT la retraite. Ben non, il a opté pour ces conneries. Oubliant qu'en général boulot mal payé ça và de pair avec sâle boulot. Ainsi si tu t'es fait chier durablement pour gagner 4 sous, avant tes 60 ans, auras tu une folle envie, camarade, de t'accrocher d'avantage à tes connards de chefs, d'employeurs et autres nuisibles.

Bon, pour "bénéficier" de tels dispositifs, il est nécessaire de laisser passer un délai de 6 mois. Après ce délai tu pourras Camarade, joyeux et frais, retourner dans ta sâle boîte. Mais -heureux individu- si tu passes salarié chez un autre employeur, aucune période minimale ne te seras demandée. Quel panard. C'est-y pas chouette de continuer à bosser et qui plus est de bosser à nouveau une fois retraité ? Pitoytable. Camarades pauvres ne mangez pas de ce pain là. Réclamez et obtenez le minimum vital. Le travail ce n'est pas la santé et si vous faîtes partie des trop nombreux pauvres que compte not'pays, allez taper le CCAS de votre bled, la CRAM de vot'département ou d'autres organismes de ce type. Ne vous faîtes pas exploiter jusqu'au dernier jour. Servez vous de ce qui existe pour améliorer votre condition. Le seul salut à offrir à un chef ou patron une fois la retraite atteinte, est le doigt ou le bras d'honneur -si les rhumatismes ne vous empêchent pas de l'exécuter-. Tout le reste n'est que de l'attrape nigauds, sorti du cerveau débile de "nos" dirigeants.

Repost 0
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 09:41

TOURISME OU BETAIL ?

Le 4 Août dernier Mary Von G. et moi étions sur la route, de retour d'un périple à travers Belgique et Pays-Bas, entrecoupé d'une longue pause à Amsterdam. Ce qui est (reste) fantastique aux Pays-Bas, c'est la coolitude ambiante. Imaginez... même les flics croisés dans la rue ne tirent pas une tronche d'éternnels soupçonneux, et ne semblent nullement -comme chez nous-, disposés à dégaîner à tout instant.

Les transports en commun sont hyper développés, ce qui -souvent- relégue les satanées bagnoles, hors des villes. Le bouquet -superbe- de 20 roses géantes, coûte 3 Euros. Le soir, pas de bagarres de soulards dans les rues. Inquiétant non ? Seraient-ce les coffee chops qui "organiseraient" ce calme ? Mais le plus fantastique reste à citer. On traverse Belgique et Pays-Bas, (par autoroute si l'on veut), sans débourser un centime d'Euro ! Voilà qui laisse rêveur d'autant qu'ici en f' Rance... bonjour la note. Le racket est éhonté, monstrueux. 12, 50 Euros pour Lille Le Havre, ce qui est correct. Et... ce qui ne l'est pas du tout, 15, 60 Euros cette fois du Havre à Caen. Donc grosso modo, 60 E aller retour pour un Cherbourg Amsterdam !!! Psss muliplié par le nombre de bagnoles, quelle aubaine pour les gérants d'autoroutes et (via l'impôt) pour l'état. Imaginons une seconde le cirque sur les TV nationales, durant 15 jours, si telle bande de gamins racketait à ce rythme ses congèneres, à la sortie d'un quelconque collège hexagonel !

Mieux encore, entre Lille et Le Havre, la circulation ce 4/08, était tout à fait fluide. Dès la Normandie et sa batterie des péages, gérants d'autoroutes et état, organisent qui plus est, les bouchons ! Il existe en effet 3 formes de réglement du racket... monnaie ou billets, carte bancaire ou bien sûr... carte d'abonné de l'autoroute. C'est presque logique, pas habitués, nombre d'automobilistes se plantent de file, et dés lors... bonjour le bordel organisé ! Ce 4/08 sur 3 des 5 péages normands, tu perdais au total 1h 30 en bouchons. Et là... pas question que le personnel, ou des flics (pourquoi pas ?) te distribue des bouteilles de flotte. Quel exemple de la canicule ? Tu peux crever de chaleur dans ta tuture, du moment que tu auras raqué, y s'en branlent. Tant pis pour les gosses, les vieux, les gens de santé précaire. On veut ton pognon, point c'est tout. Et à n'en pas douter, si tu protestes, on ne tardera pas à t'expédier vite fait des képis. (Au demeurant bien planqués dans l'attente de l'incident. Pas un poulet aperçu entre Lille et Le Havre... 2 entre Le Havre et Caen). Si l'on ajoute à ça le temps qu'il faut perdre pour s'offrir un plein d'essence, l'encombrement des aires de repos, la repoussante saleté des wc de ces lieux, ou le fait que le stationnement soit payant aux abords de la moindre ville qu'on serait tenté de visiter... on se dit que ça doit faire drôle aux Anglais, Allemands, Hollandais, etc... d'être ainsi traités (au sens de "traire"). La vitesse excessive des f' Rançais sur la route, additionnée à tout ça, a au moins un avantage, ça prouve aux étrangers que bien que première destination mondiale du tourisme, la f' Rance n'en demeure pas moins un pays de sauvage et de voleurs. Mais bon... 53% des f'Rançais a voté Sarkozy. Ceci renforce sans doute celà. Y sont contents, y la ferment. Beuark !!!

Repost 0
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 15:21

CON COMME LA MANCHE

Putain ! un tremblement de terre d'une magnétude de 6,8 sur l'échelle de Pauvter a touché la centrale nucléaire de Kashiwazaki Kariwa Cette centrale là, ce n'est pas n'importe quoi. C'est la plus grande des centrales nucléaires de not planète à la con. A priori -comme d'hab- y aurait eu aucune fuite radioactive. Cependant... de l'eau contenant des matières radiactives s'est bel et bien répendue hors de la centrale. Elle c'est "Echappée" l'eau, qu'on nous dit.  Ampleur de la fuite ??? Risques éventuels ???

Tout le temps, d'aveu le nucléaire, on nous prêche qu'il n'y a pas de danger. Rappelez-vous Three Miles Island (ortho ?), rappelez- vous de Tchernobyl. Aux USA les cow-boys avaient -au lasso !- empêché le nucléaire de faire des cochoncetés. En Russie, les cosaques eux, avaient tant et tellement dompté le combustible explosé, qu'après l'explosion (!),  y firent en sorte que les rejets n'arrivent pas en f' Rance. Ou n'était-ce pas le Tôlier local de l'époque, qui pour pouvoir continuer à nous planter des centrales, prétendit qu'il convenait de circuler... qu'il n'y avait rien à voir ? La suite prouva le contraire, mais bon, on ne va pas chipoter. Ceci dit... tandis que cow-boys et cosaques avaient montré leurs limites de nucléocrates, la f' Rance -pays des droits de l'Ogre et du Type Moyen- continua elle, a s'équiper, comme si de rien n'était ! Bordel, si "nos" centrales semblent un peu plus fiables que celles des autres peuplades ou troupeaux... ne serait ce pas dù au fait qu'un contre pouvoir fort (les Ecologistes), a tant mis de bâtons dans les roues, qu'il en reste encore de nos jours, de ces bâtons là. Ceci posé, l'UMP-SARKOZY-MEDEF va enlever ce qui restait de ces bâtons là. Car c'est prévu, vont bientôt relancer not' f'Rance dans la construction de belles centrales AREVA/EDF. "Faut bien renouveler le parc" !!!

Déjà, pour l'EPR, not'pays et qui plus, la Basse Normandie, s'est mise en avant. Ainsi, alors que la Vallée du Rhône ou la Haute Normandie voulaient c't'EPR, et que d'autres -plus malins-, souhaitaient A HAUTE VOIX, que la monstruosité s'en aille plutôt en Crotte Grand Teint (Cotentin), rejoindre un parc nucléaire déjà saturé, ici bas, O, BIEN PLUS BAS QUE CA, nos élus t.t.c. (toutes tendances cons-fondues) re jouèrent l'union sacrée pro nucléaire. D'une gauche hollando-poujadiste, à une droite sarkozifiée et extrême jusqu'au trognon, ne sorti durant des mois qu'une phrase stéréotypée "Nous on est okay -on est toqués ?-, et on veut du nucléaire à ne plus pouvoir en chier". Ces élus sont d'honnêtes commerçants faut bien l'avouer.  Y proposérent de faire cadeau de cinq années de taxe professionnelle à E.D.F. -Etat De Fait ?- et à un Pouvoir sodomisé par le Me(R)def, s'ils acceptaient contre toute raison d'établir en Cotentin et nulle part ailleurs leur nouvelle cacaterie. Cétait de la bonne "comme une niquation" faut croire. Puisque le deal a réussi ! Quoi ça aurait coûté moins cher d'installer l'EPR en Haute, plutôt qu'en Basse Normandie ? Quoi c'est horrible, atroce, innomable les couloirs de lignes ? Faudrait savoir, en Cotentin, la populace ne veut pas d'éoliennes parce que c'est moche comme tout les éoliennes. Dés lors amener sur le coin de Tcherbournobyl cette cochonnerie via laquelle dans 20 ans ou plus, le suce-ses-soeurs abruti d'un Busch, pourra voir partout de proliférations atomiques? ça le fait, non ???  FAUT DIVERSIFIER NOUS DISENT LES ECOLOS. Après le nucléaire, faudra diversifier quoi ? Nos élus t.t.c. ? Remplacer le Calvados par du jus de carottes hallucinogènes de Créances ? Ajouter un bronze de ma personne à l'arrière du cheval de Napoléon (Plage Napoléon à Cherbourg), d'aveu un doigt dans le cul d'y-celui ? (Ho... du cheval, pas de Napoléon hein)...

ALORS VOS GUEULES LES ECOLOS. L'nucléaire ça amène du travail. Qu'importent les exemples du charbon ou du textile... Quand dans 20, 30 ou 50 ans on devra sortir du nucléaire; tous nos actuels décideurs seront klamxés depuis longtemps. Et on pourra, par exemple, évacuer la Presqu'Ile si, décidemment atmosphère, sols et eaux, y sont effectivement devenus ingérables, imbuvables et pour tout dire, mortels !

(Une première mouture de cet article vit le jour dans CRILAN INFORMATIONS N°23)

Repost 0
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 21:12

EVINCER LES VICTIMES DE L'AMIANTE...

C'est plus que visiblement le souhait du ME(r)DEF et de l'Etat ! Alors que depuis sa création, l'ANDEVA (association nationale des victimes de l'amiante) avait surtout connu des années de conquêtes, l'année 2006-2007 aura vu se développer une offensive pour remettre en cause les droits conquis par les victimes de ce fléau. Victimes et associations doivent désormais faire face à la baisse du montant des indemnisations concernant les plaques pleurales. Divers tribunaux ont en effet procédé -sans explications- à une baisse significative des indemnisations. Cette situation est inquiétante parce qu'elle remet en cause l'évolution de la réparation connue jusqu'alors. Inquiétante aussi, parce que les victimes de l'amiante sont les seules à vivre ce scénario (les victimes du sang contaminé elles, ont toujours connu une augmentation de leur indemnisation -malgré la mise au point de traitements "tri thérapies" qui ont complétement changé le pronostic et l'évolution de cette maladie-).

Une victime de l'amiante elle, doit soigneusement prouver l'existence de ses préjudices et ne pas se contenter de les citer. Tant pis s'il est moralement pénible pour le malade ou sa famille de raconter, d'écrire, de solliciter des témoins, concernant ces moments douloureux. Les conditions de vie et de fin de vie, d'une victime de l'amiante étaient qui plus est, connues et reconnues. On se prépare à les nier. ME(r)DEF et Etat ont la volonté de remettre en cause les plaques pleurales en tant que maladie professionnelle ouvrant droit à réparation et indemnisation. Le patronant mène ouvertement campagne contre ce que les victimes de l'amiante ont pu obtenir depuis 10 années. Ce patronat pourri et puant défend à présent une position selon laquelle les plaques pleurales ne seraient pas une maladie. Et... il joue cette carte jusqu'au sein du Conseil Supérieur de la Prévention et des Risques Professionnels ! Tant pis si une assoce comme l'ANDEVA voit en régle très générale, au départ, une victime qui obtiendra un taux IPP de 5 ou de 10%. Mais reviendra -trop souvent-, quelques années plus tard, avec un cancer bronchique, un mésothèliome, etc... Tant pis si les plaques pleurales sont indéniablement connues comme maladie à part entière c.a.d. FIBROSE DE LA FIBRE PARIETALE-. Tant pis (cqfd) si la remise en cause des plaques pleurales cache implicitement une seconde remise en cause... celle des critères d'indemnisation du cancer broncho-pulmonaire associé aux plaques pleurales. Tant pis si en f' Rance l'amiante tue 3000 personnes par an. Nous ne sommes plus là, devant des voyoux (état et un patronat) ... nous sommes face à une bande d'enculés mondains à qui l'on coûterait trop cher. La Direction Générale de la Santé et la Direction Générale de la Sécurité Sociale ont ainsi commandé à la Société de Pneumologie de Langue Française, un avis préalable sur les données scientifiques concernant les plaques pleurales, leur évolution, leurs complications, leurs préjudices fonctionnels, voire leur préjudice moral. Dans le contexte, cette "consultation" n'aurait donc pour objet ni d'améliorer la connaissance de cette pathologie ni de proposer des thérapeutiques. Son but serait de fournir un ALIBI SCIENTIFIQUE à une remise en cause de l'indemnisation de ces pathologies !!! Or... certains Syndicats ont signé avec le patronat, un accord mettant en cause, clairement, une nouvelle définition de la faute inexcusable de l'employeur, telle qu'elle à été donnée par la Cour de Cassation en Février 02, entérinant ni plus ni moins un renoncement à la réparation intégrale pour les risques du travail, et conditionnant la réalisation de mesures proposées A LA REALISATION D'ECONOMIES... -La faute inexcusable serait dés lors remplacée par la faute d'une particulière gravité-. Et sans la nommer, cet accord, vise clairement, (faut pas s'arrêter en si bon chemin !), la suppression du Fonds de Cessation Anticipée d'Activité des Travailleurs de l'Amiante. Hors... le système actuel de l'ACATA tel qu'il existe nourrit déjà de graves injustices. Un maximum de victimes n'y a pas accés. Aussi, plutôt qu'améliorer la chose -en logique méd(r)éfique et étatique- autant la supprimer  !  Compenser la perte d'espérance de vie des victimes de l'amiante, allons donc, Pouvoir et Me(r)def sont de gens sérieux eux, pas de ces sâles malades qui osent demander réparation de ce qu'on leur a fait subir.

La clique Sarkozyque nous prépare peut-être la fermeture du dispositif de cessation anticipée d'activité, puisqu'elle est préconisée (tiens donc)... par la Cour des Comptes ? Les victimes de l'amiante vont-elles devoir se mettre en grève de la faim pour qu'on arrête de les emmerder honteusement  ? S'il faut en arriver là (en tant que victime), j'en serais sans l'ombre d'un doute. S'ils persistent, côté Pouvoir comme côté Me(r)def, nous devront rentrer dans le lard de ces salauds. Point c'est tout !

-Document réalisé en piochant les infos dans un cahier de l'ANDEVA. Merci à qui le fera circuler- 

 

 

Repost 0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 07:10

LANG de PUTE

Ca y, ce qui devait arriver est arrivé ! La Reine d'angleterre (sur demande de Nigaud Las S.) a anobli Jack Lang. Le gus répond à présent au sobriquet de LANG DE PUTE. Désormais, ct'espèce de Marquis sans titre, en a un. Ah mais quelle belle récompense ! Et qu'elle était méritée nam de diou. Eul Jack, c'était un Roi soleil du pauvre. Un de ceux dont la peau brille à force d'être exposée aux forts projecteurs faisant éclater de lumière les plateaux de tv. Eul'Jack c'est un mec pire qu'Edward aux mains d'argent... lui n'est pas muni de ciseaux au bout de chaque bras... mais de caméras relayant en direct sur A2, TF1, etc... ses sourires auto-satisfaits, ses pensées profondes (ou non), ses anal-lises. Depuis qu'il a régné sous Mitterrand, isse sent plus. Je ne sais plus qui est l'auteur de la phrase "Si vous ne vous sentez pas bien, faîtes vous sentir par un(e) autre", ce que je sais, c'est que cette phrase, ma foi, lui và comme un gland. Ce mec, c'est MALRAUX oeuvre littéraire en moins, de Gaulle en moins, la guerre des pagnes en moins... Mince, là je voulais évoquer la guerre d'espagne (?). Un de ces plus gros regrets, est sans doute de ne pas avoir été l'auteur (prononçant avec une voix d'outre -bouteilles- vidées en trombe, le fameux "Entre ici Jean Moulin" ! J'y aurais bien vendu mon idée de refaire le coup, en prononçant avec une voix de crémière édentée ce "Sors d'ici, j'en moule deux, la toilette est occupée" !!! Mais le personnage ne m'a jamais tenté... Pour moi, l'apercevoir à la tv a toujours été suffisant.

Aujourd'hui à ce qui se dit Jako-Jako (foutre bougre, le beau perroquet !) serait, peut-être, disposé à sièger -ou même à diriger ?- la Commission sur la Réforme Institutionnelle annoncée par Fillon, (le cache texte de Sarkozy 1er, Empereur (entremeteur ?) de la f' Rance et de l'Europe). Fortiche. LANG DE BLOIS, méritait bien de muer ainsi en LANG DE PUTE ! Bien sûr, il est choqué que certains -compris dans sa famille politique- fussent choqués -aussi- qu'il soit éventualich, disposé à partir frayer en sarkozie. Lui "trouve très positive la réforme des institutions", (...) "saffirme pleinement socialiste et ancré à gauche, mais en même temps pleinement libre", (...) "obéis à sa conscience"... Purée de merde !!! L'ambition perso c'est vrai que ça a plus de poids que les idées. Dés lors, faute d'être devenu Dieu le père (place prise par Sarkozy), Lang se verrait bien en fou du roi, au côté de c'tychain ! Rideau.

Hé faut comprendre eul'gars. L'est pus tout jeune. Parfois ses 2 caméras tombent en panne. Ainsi, ne relayent-elles plus son image. Au poste qu'on lui a fait miroiter, l'aurait 2 caméras neuves. P'têtre même 3, 4, 5, 10 ??? que sais-je. Tout ça est d'un beaurkant ! Lang depuis son Ministère de la Culture, aut'fois, fut l'idole d'artisses qui se battaient presque pour y causer, pour l'y toucher, pour en tirer avantage. Moi seul, (comme au nom de QUETTON), je n'ai jamais approché l'gars. J'n'ai même pas essayé. Côtoyer la haute politique quel que soit le bord merci. Bref, tandis que tant d'écrivains, poètes, peintres, sculpteurs, musiciens, etc... faisaient la cour à Lang ou à d'autres pour aller respirer l'or de la république, j'étais de ci de là, parfois à Berlin, invité de Punks secoués qui, un rat sur l'épaule, -ça se faisait à c't'heure- me firent découvrir un bar en lequel chaque nuit à une heure du mat pile, on te servait un thé Cointreau. Thé qui après tes deux tasses te coupait tant les pattes qu'il vallait mieux loger pas trop loin du bouge, et aller se projeter vite fait sur un lit, après absorption du breuvage. Surtout pas prétendre à marcher. Encore moins à rouler. S'coucher y avait que ça à faire. A c't'époque après des lectures publiques avec Karl HACKENBOER, HULSSA, WENZIE'SSS  et d'autres, un club littétraire de Berlin m'a baptisé LE POETE DES MARGES. (On ne m'a jamais dit s'il s'agissait des Marges Simpson ? mais bon Dieu, je préfére 100 fois les lectures-état-d'urgence qui me vallurent ce titre, qu'avoir courtisé qui que ce soit dans les Palais, Ministéres, ou même Préfectures. Putain, quelle horreur, je dois vraiment être de gauche, au sens vrai du terme)  

 

Repost 0
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 12:04

HOLLANDE SOUTIENT HIRSCH !

La meilleure de fin Juin est sortie dans la presse nationale le 28. On a appris ce jour là, que F. Hollande avait déclaré "Qu'il convenait d'épargner Martin Hirsch, (un de ceux qui ont tourné la veste après les présidentielles) lequel, porte dorénav(R)ant le titre de (sic) Haut Commissaire aux Solidarités Actives", mais si, mais si ! dans le Gouvernement Fillon !!!

Cet histrion de Hirsch doit faire se retourner l'Abbé Pierre, sous sa dalle. L'idée géniale de ce trou du cul (si tant est qu'un trou du cul puisse avoir des "idées") est "Pour responsabiliser les français, d'instaurer une franchise, non pas sur les soins, mais... sur le 1er jour d'arrêt de travail (pour une maladie ou un accident) qui ne serait ainsi désormais plus remboursé, mais devrait être pris sur un jour d'Artt".

Aussi après la Journée de Solide Hilarité (Pentecôte) le malade, l'accidenté, serait amené à financer sur ses jours d'Artt, les conséquences économiques de sa maladie ou de son accident. Et Hollande, ce "socialiste" de mes pelotes, de soutenir l'idée Hirschute... parce que -tenez-vous- "Il va (Hirsch) semer le trouble dans les rangs du Gouvernement, ce qui sera de bonne guerre pour l'opposition".

Mon Dieu, si cette misérable "opposition" incarnée ici, par Hollande en est là, alors effectivement, ya du souci à se faire. Il faut à tout prix -J'INSISTE- faire un réel tri entre PS de gauche et PS de droite. Et si l'on peut envoyer des bouées à tel ou tel, il est évident que d'autres méritent tout au plus des coups de rame (pour qu'ils coulent plus vite). Enfin, tout ça est surtout sympa pour les malades ! Prenons mon pote Lulu; victime de l'amiante -en aggravation d'asbestose qui plus est-, il voit le Médecin de 8 à 10 fois par mois. Il n'a pas le droit à l'allocation spécifique des victimes de l'amiante. Comme tout le monde, il se fait voler 1 Euro à chaque visite (bientôt 2 !!!). A chacun de ses arrêts on và en plus pîquer sur ses Artt. Il est temps d'arrêter les conneries non ? Aussi amis, camarades, ou lecteurs de passage ne nous laissons plus bouffer. Si l'Hircshtérique idée s'applique un jour... alors c'est simple, pour chaque 24h d'Artt volées, soyons, au boulot, 2 jours à ne rien foutre. Voire à faire simplement acte de présence. Ca s'appelera DESOBEISSANCE CIVILE.

Comme le disait Pierre DAC: "Etre pris pour un con 2 minutes -le temps de t'en rendre compte- ça suffit. Dés lors, à l'orée de la 3éme minute, un coup de poing dans la gueule de celui qui s'est mépris sur ta personne, s'impose" !!! Même cause, mêmes effets; haro sur les libéraux, qu'ils soient de droite, comme de gauche, merde.

 

Repost 0
24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 08:31

UNE F' RANCE A CHIER

J'y suis né, mais je l'aime de moins en moins, et elle m'emmerde fermement. Qui ? Mais la f' Rance pardi ! C'teu nation prétentieuse, magouilleuse, faux cul, donneuse de leçons au monde entier. C'teu nation qui n'a jamais fait son autocritique aprés sa collaboration revendiquée avec le nazisme, aprés ses crimes en Indochine, en Algérie, au métro Charonne. C'teu nation qui fit des gorges chaudes quand les Autrichiens élirent un facho, quand les Anglais re-élirent Blair, quand les Ricains re-élirent Bush, quand les Ritals élirent Berlusconi etc... (la presse -qui avec l'ajout d'un A s'écrirait comme pAresse- l'a peu évoqué... mais Berlu c't'enculé mondain vient il y a peu de remporter des élections -locales je crois- outre Alpages).

Aussi (restons dans les montagnes) le Pire est Né !!! moults f'rançais, moults donneurs de leçons (quant il s'agit des autres) on élu qui l'on sait. Les travaux pratiques du tycon arrogant et de ses sbires Députains, -euh non Députés-, vont donc commencer dés Juillet-Août. Et parbleu, dés Septembre-Octobre, à n'en point douter, parmi ceux qui légitimement voudront s'élever contre ce qui se passera, il y aura immanquablement, les premiers wagonets de déçus du Sarkozisme. Or ceux là, bordel à cul, qu'ils aillent se fettre mettre puisqu'ils aiment ça !!!

Moi, à mon niveau, dans la boîte qui m''emploie, et en laquelle je suis le Représentant d'un Syndicat qui n'est pas le pire, même s'il n'est nullement exempt de rudes critiques ou de bonnes vieilles attaques... j'ai, depuis un bout de temps, noté les formules et dits de celles et ceux qui allaient de toute évidence voter pour autre chose que not' gauche merdique. Noms et déclarations de celles et ceux là figurent donc, -datées et circonstanciées- dans mon piti carnet (ROUGE) et vengeur. Il est dés lors bien évident, que dés qu'un ou une de mes annoté(e)s EN NOIR, viendra me tanner sur ses propres soucis ou problémes je lui préterais un stylo (BLEU bien sûr) pour kyl aille directo se plaindre auprés de c'tylà kyl aura contribué à mettre là ou il est. Ky crêvent ces glands sarkozistes et que la bonne pandémie connissive qui les aura emportés s'étende et nous débarasse vite vite de la quasi totalité des SOUTENEURS de la vague bleue. Parfaitement ! vive la maladie si son vecteur se trouve être le bleuisme !!! Aprés nous restera plus qu'a introduire volontairement une aut'maladie (anti gauche molle et "collaborative" cette fois), pour que cimetières emplis d'enfoirés de droite revendiqués et de sots de gauche avachie, nous repartions enfin nom de Dieu, sur des bases autrement plus saines.

PS/ Bizarre bizarre, au niveau du discours, Fabius ou Emmanueli "semblent" désormais bien plus à gauche que nombre de leurs collègues. S'il sont sincères qu'attendent  ty pour conclure, en rejoignant officielement Besancenot, ça pourrait (p'têtre ?) avoir un effet d'entraînement intéressant, et qui sait ? contribuer à la construction d'une gauche musclée et autrement vindicative que ce qu'on voit ces temps ci, d'aveu l'actuel PS. PS qui soit dit en pissant se plaint d'un manque d'élus jeunes ou d'élues femmes, en bétonant  systétamatiquement le pidestal de nombre de ses vieilles barbes qu'on a décidemment assez vues, assez entendues, assez supportées. Zou que les libéraux de gauche rejoignent tous la droite, c'est là qu'est leur vraie place.  Basta !

Repost 0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 09:29

PLUS SUPPORTABLE ?

Comme on l'a lu en 68 "Quand ce ne sera plus supportable, on ne pourra plus supporter". Espérons que le camp d'en face, (UMP et autres tordus) en est conscient ? Car s'il encabanne, exclut, méprise, nie, brutalise, veut réduire au silence, suicide pourquoi pas...  plus encore demain qu'hier,  fort d'une (sic !)  "légitimité sortie des (b)urnes"  via le Scrétin Universâle ! alors c'est qu'il aura -lui et lui seul- opté pour l'affrontement. Nous faudra alors, peut-être, pourquoi pas...après avoir voté utile, songer à BRULER UTILE !  Moi, je commencerais par appeler à brûler publiquement les cartes d'électeurs. A développer la désobéissance civile. Puis donc, si la pression est trop forte Camarades, si le camp d'en face est pire encore que ce qu'il nous est permis d'imaginer comme étant, le pire,  alors nous auront implicitement le droit de le copier sur ce point, EN DEVENANT PIRES NOUS AUSSI. Strcuturons nous. En face, ils l'ont déjà fait. Ne bougeons pas de suite; attendons, et dès qu'il le faudra, résistons au sens propre du terme.

 

Repost 0