Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : quetton - revue underground
  • : Revue Underground Généraliste
  • Contact

T-Shirt Quetton !!!

LE T-shirt Quetton est disponible en VPC !

12€ frais de port inclus
4 tailles disponibles :
S, M, L, et  XL
Envoyez vos chéques à l'ordre de Quetton L'Arttotal
BP344
50103 Cherbourg Cedex
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 18:14

AMIANTE

Ca approche, la manif nationale des victimes de l'amiante se déroulera -comme prévu- Samedi 13 Octobre. Un certain nombre de Syndicats a déjà appelé à soutenir cette manif soit financièrement, soit en y participant directement. Que branlent ceux qui n'ont pas encore relayé un tel appel ? Il va de soit que ce putain de 13 Octobre, plus nous seront nombreux, mieux ça vaudra ! 

L'état se laissant aller à voir en les victimes de l'amiante, des gens qui du fait de leur sâle santé se retrouveraient quelque part "privillégiés" (puisque indemnisés ou pré-"retraités" -via l'ACAATA-)  reléve de la saloperie la plus authentique qu'on puisse imaginer. Faut y aller Camarades, faut-y aller M'sieurs et Dames. On veut -en outre- nous remettre en cause LA FAUTE INEXCUSABLE. Ceci est totalement inacceptable. Que notre nombre crée donc à lui seul une démonstration de force. Sarko à plusieurs reprises a manifesté publiquement son émotion et son soutien à des victimes d'actes délictueux ou criminels. Les victimes de l'amiante sont victimes d'actes délictueux et criminels; qu'attends-il pour faire en sorte qu'on cesse de les faire chier  ?

ACAATA = Allocation de Cessation Anticipée d'Activité des Travailleurs de l'Amiante. (Nombre de victimes n'y  ont d'ailleurs pas accés, pour tel ou tel motif à la con).

Repost 0
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 12:45

QUE LES HEURES AMENENT LES HEURTS. partie 2

Il và être grand temps que Sarko et sa bande de trous du Q., arrêtent -bien que ça coule de source !- de nous emmerder au  nom de la prétendue feignasserie des français. Avec les 35h qui empêcheraient not'pays d'être un pays costaud.

On l'a vu, les français, en général, bossent 1607 heures par an. Et là est la source de tous les problèmes. Faut rajouter des heures parbleu. Mince, l'Allemagne est passée il y à peu à 1435 heures annuelles (il faut savoir qu'avant cette  "remontée" -qui est censée démontrer "que l'Allemagne ayant augmenté son temps de travail; not f'Rance n'a plus que le choix de faire de même, pour être "con-pétitive"-, la moyenne annuelle outre Rhin était de... 1429 heures). Ah les fout rien ces Schleux !

Mais c'est pas tout... En Suède les gens ne bossent que 1564 heures annuelles. Et 1354, au Pays-Bas. Moralité, pour ne pas s'en sortir en faisant déjà bosser plus que tous ceux là, M.E.(r).D.E.F. et U.M.P. ne mettent en avant leurs seules incapacités à bien faire fonctionner le pays, avec ce qui existe à c't'heure.

Resistons par tous les moyens à l'accroissement de nos charges de travail. (Les chiffres évoqués en ces lignes ne sortent pas d'un quelconque journal "gauchisse"; mais de statistiques officielles de l' O.C.D.E. (Dommage que 53% des f' rançais ne lisent que le FIGARO, ou l'hebdo local -de cornichons- ou encore... ne regardent que TF 1).

 

Repost 0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 10:12

LA MORT C'EST UN MANQUE DE SAVOIR VIVRE

La formule est censée. Elle est due à Marcel DUCHAMP. Le Marcel DUCHAMP ! Bon Dieu qu'elle est bouffée de sens cette formule. Voilà qu'elle s'applique (hélas) à mon plus que pote qu'était Bernard FOIDEFOND, la Bernasse de la revue THE STAR SCREWER, talent scout ce mec. "Publieur", éditeur, traducteur de géants de la culture BEAT. Les Ginsberg, Pelieu, Corso, mc Clure, Fugs... avaient peu de secrets pour lui. Dans son genre, ce mec était un génie, point c'est tout. Sa revue the S.S. (le baiseur d'étoiles) a contribué dans notre hexagone merdeux, à la mise en avant des gens cités à peine plus haut.

Plus tard... Bernard céda le titre de SA revue à un certain Lucien SUEL, qui, pour le moins... en fit bon usage. Mais pute de pute, je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'une fois tous les 10 mois ou 30 ans, je n'entendrais plus sa bonne voix et son accent de quasi homme des cavernes. La région de Sarlat (grosso modo) constituait SA PLANETE. Il sortait rarement de ce coin là. Un sauvage cultivé que c'était. 

D'pis cakes années, la Bernasse éditait des CD... ceux-là étaient consacrés à Burroughs, à Kerouac... Y m'avait (ya un an 1/2 de ça) proposé d'éditer ainsi une mienne lecture publique, produite à Rouen au coeur des années 80. Ce CD ne verra pas je jour ! mais de ça, je m'en tape. Mon pote FOIDEFOND n'est plus de ce monde. J'suis pas homo pour un sou, mais j'adorais ce bougre. Se faire à son éternelle absence ne va pas être une sinécure. Merde à ceux qui aujourd'hui ne me trouveront pas drôle !

Repost 0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 09:10

Le MIRACULE !

(Nous avons trouvé ces lignes dans le n°3011 de la revue TELERAMA, elles sont dues à un certain GEGE DES LANDES. Ca vaut le coup de cidre, profitez-en. Bravo mec)...

"Jospin ? C'est l'histoire d'un mec qui, sous l'emprise de ses certitudes, plante sa caisse dans un mur et qui, sortant du coma, veut ouvrir une auto-école !".

Gégé on ne te connaît pas, mais tu es un bon, sors nous en d'autres de ton tonneau. Merci.

Repost 0
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 14:30

QUE LES HEURES AMENENT LES HEURTS.

Alors que pour la productivité, la f' Rance est le 2 éme pays du monde, après la Norvège... les sous-cons qui nous gouvernent continuent de prétendre que français rîmerait avec feignasse. Le nain-en-chef a ainsi annoncé (le 19/09/07) l'éventuel abandon des 35 heures; ce dans le cadre, bien sûr, de son enculatoire formule du  "travailler plus pour gagner plus".

Pourtant, et c'est un fait, même si les 35h n'ont jamais été parfaites, tant dans leur réglementation que dans leur application, ou leur globalisation- jamais atteinte-, elles n'en déplaisent pas pour autant, tant côté patrons que côté travailleurs. Côté travailleurs (du moins, chez ceux qui les vivent), elles ont amené un plus de temps libre... une présence assurée près des petiots, le jour sans école... etc.  Côté patrons, elles ont autorisé la modération des salaires... la flexibilité des horaires... l'annualisation du temps de travail... et autres babioles encore -franchement lourdes de conséquences pour ouvriers, employés, et salariés-. Mais de tout ça, l'branleur en chef n'a cure. Y voudrait donc (cqfd) nous conserver flexibilité, annualisation du temps de travail, et modération salariale; mais..; en nous faisant bosser bien d'avantage. Quel con ! là ou S. Royal avait évoqué le perdant perdant... Sarko lui, veut nous l'appliquer.

Eh Camarade glandiloquent, ignores-tu vraiment qu'avec les 1607 heures annuelles exécutées en f' Rance par nombre de travailleurs, nous bossons déjà nettement plus que les Allemands ? Ces gens là, bon dieu mais c'est bien sûr ! travaillent eux, 1435 heures annuelles. et l'Allemagne n'en est pas moins, le 1er exportateur mondial. Alors Sarkonoviste ! bosse 1700 heures quotidiennes si tu veux, mais sâche que nous n'attendrons pas que tu nous contraignes, nous aux 1789 heures annuelles, pour te rappeler le sens premier de ces 4 chiffres emplis d'histoire. Aussi pourris que la noblesse d'aut'fois; ya le M.E.(r).D;E.F. d'aujourd'hui et ces clones de l'UMP...  Ca en fera du monde à raccourcir quand l'heure aura sonné !!! Et là... on ne rechignera pas à la tâche, c'est juré.

Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 09:29

LA SECU A BON DOS...

Il y a quelques années, un salarié malade avait droit  -sauf indication contraire due à un état grave- à des heures de sorties quotidiennes étalées de 10 à 12h et de 15 à 18h. Suite aux con-seils des énarques qui gérent not'pays (au noir), un des derniers gouvernement de Chirac, (Rafflarien ou Viteplein, je ne sais plus) avait modifié la loi. Avec cette retouche, le malade ne pouvait plus sortir de chez lui que 3h par jour -généralement de 15 à 18h-.

Le premier gouvernement de sarkozy de nazy bokassa, vient à nouveau de mettre sa touche à la "gestion" des malades. Ainsi, vient-on d'en revenir, (à un poil de cul sarkozien près), à ce qui existait antan. Désormais, le malade sera "totorisé" à sortir de chez lui de 10 à 12h et de 14 à 16h !!! QUELLE RUPTURE NOM DE DIEU ! Fallait l'oser une telle réforme. Quel talent. Quelle pissée -non pensée- profonde a pu mener à ce retour vers le futur d'un passé hier jugé dépassé ?

Soit dit en passant, comme l'a constaté un Syndicat de Médecins... Ca ne fera jamais que 2 fois en quelques années, que du fait de ces "changements"... des centaines et des centaines de milliers de formulaires d'arrêt de travail, partiront au pilon, puisque plus conformes à la réglementation nouvelle. Quelle économie pour la sécurité sociale, c'pas ? D'autant que la nouvelle carte vitale -qui arrive bientôt- munie de not'photo, ainsi que de l'empreinte de la couille droite (pour vous messieurs) et d'un relevé tétonique (pour vous mesdames) và de son bord coûter une centaine de millions d'euros ?

L'état doit aussi, dans sa "fermeté" de mes deux, démultiplier les contres visites médicales au domicile des malades. 1) voilà un flicage qui và encore s'accroître... 2) selon des chiffres du M.E.r.D.E.F. datant de 2005, une seule contre visite coûtait déjà 99,53 euros. Le coût n'a pu que monter encore depuis. Allons... quand on nous cause d'économies pour la sécu, chions un coup, -de rage-. C'est un ancien ministre (de droite) qui l'a souligné, la sécu ne touche pas un centime sur les stocks options... Pas un centime non plus sur les "parachutes dorès"... Et les patrons français -sans frais supplémentaires- doivent depuis des lustres des centaines de millions à la sécu. Pas grave, ya tant de prolos qui ont voté sarko que pour les remercier y và bien trouver un biais pour d'avantage encore taxer ouvriers et employés. Ca vous la coupe ? C'est normal, qui aime bien châtre bien ! 

Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 09:27

GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT, UN ATTRAPE COUILLONS

L'homme (sarkopaf) et son parti (l'U.M.Pets) qui vont relancer le nucléaire cheu nous, ne sont pas à un paradoxe prêt. Y nous ont monté/programmé un "Grenelle de l'environnement". Et la date de la bête clownerie, approche.

Bien entendu, l'état à oublié d'inviter cakes uns des groupes antinuks, parmi les plus virulents. Mais ce n'est pas plus mal... Ce "grenelle" ? Il présente -avant son déroulement-, le même sentiment d'inutilité que la rencontre (également prévue) des paternaires sociaux, avec la clique sarko, fillon... "On và causer... mais si à telle date, on ne s'est pas mis d'accord; alors... on légiférera". A n'en pas douter une seconde, voilà de la négociation au sens propre ! Ben non, ce n'est pas de négociations qu'il s'agit, dans un cadre comme celui proposé, -ou du moins imposé-... c'est (quoi au juste ?) de la séance sélective d'infos. Séance en laquelle comme dans les (pseudo) Comitès Techniques Paritaires de la fonction publique, et d'ailleurs, on annonce -en primeur- aux représentants des personnels, qu'on và faire ça, comme ça. Avant que de leur demander, s'ils sont POUR, s'ils sont CONTRE, ou s'ils S'ABSTIENNENT DE DONNER UN AVIS.

Dès lors... non et non s'agit plus de négociations; s'agit d'infos balancées, à des représentants n'ayant, qui plus est, qu'un simple pouvoir consultatif. "Ah vous êtes contre ci ou ça ? Ah bon ! Ben... on l'fait tout de même, car nous autres, on sait ce qui est bon ou pas, et pour vous et pour vos semblables". De tels agissements, déjà au niveau d'une entreprise ou d'une colectivité locale, ça casse ! Mais...  jouer le même jeu au niveau d'un imposant enjeu national, sur un sujet  X... c'est encore pire. c'est tout bonnement en dessous de tout. Fillon nous a déjà fait le coup avec les retraites. L'état U.M.Pets, và bientôt rejouer cette carte, (toujours pour les retraites), et, bien sûr, faire de même, au titre de son "Grenelle" de l'envidallerchier.

Ce "Grenelle" sarkozifié est une tentative d'OPA sur l'écologie. Ce "Grenelle" veut vider l'écologie de ses vues politiques ou sociales. Ce "Grenelle" veut amener des écolos à accompagner le programme hautement libéral de la bande qui tient l'Elysée, Matignon et tout le reste. En outre... S'il se trouve des écolos pour accompagner le productivisme sarkozien; le "travailler pluche pour gagner des patates" aura de beaux jours devant lui. (Quelle angoisse, via les OGM... on bouffera peut-être un jour des patates vertes !). Un peu de sérieux... c'est Boorloo au ministère de l'Ecologie qui và gronder, réprimander, réduire, les gros lards des transports routiers ou de l'énergie ? C'est lui qui và bloquer les OGM justement ? Réduire le tout-camion, développer (réellement) une autre énergie que le nucléaire ? Si d'aucuns sont assez naïfs pour gober ça, alors qu'ils aillent à ces réunions là,  ("Grenelle", retraites...) le pantalon ou la jupe au bas des pieds. Ainsi, les tenants de l'U.M.Pets les encueront-ils plus aisément. 

 

 

 

Repost 0
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 09:24

INFO SUR LES LIENS DE QUETTON

Avis aux ceux ou celles qui souhaitent savoir quels sont les amis, correspondants, collègues, idoles... du BLOG QUETTON. Une liste (déjà visitable) est en cours de montage, qui vous présente de vrais lieux d'information... des groupes de rock, des poètes, écrivains, peintres, dessinateurs, graphistes, graveurs, graffeurs, éditeurs, cinéastes, danseurs, etc...

De plus, avant longtemps, le blog quetton sera lui même totalement re-organisé pour séparer par exemple, les articles concernant la politique, de ceux concernant la santé, les textes artistiques, etc... etc...

A bytô visiteurs et visiteuses. Veillez bien sur vous dans ce monde hostile.

Repost 0
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 11:05

PRIX T'ES CON

Il fut un temps ou le PRIX QUETTON saluait un héros pour ses travaux artistiques, des actes volontairement stupides, ou d'autres inepties encore. Celui qui était le héros annuel du prix, recevait un entonnoir en métal portant la mention "PRIX QUETTON", le nom du working class héro, et l'année de son couronnement.

Plus tard, (c'est pas tout ça, mais...un entonnoir ça coûte cher)  nous avons au PRIX QUETTON, substitué le PRIX T'ES CON. Celui là a le mérite de ne rien apporter à son bénéficiaire. Mais de le dénoncer -comme abruti classieux-, à la vindicte populaire. Le Prix t'Es Con n'est pas attribué tous les ans; mais comme ça, au hasard, quand un crétin le mérite.

Dresser une liste des abrutis ayant obtenu not'prix serait un peu lourdingue, je ne le ferais pas ici. Je me contente, à l'inverse, de signaler qu'à nouveau j'ai attribué le Prix à une tâche. Et voilà...  modestement, le 04/09/2007, j'ai attribué le PRIX T'ES CON au Maire de Chanlon St Cyr, au Mont d'Or.

C'te sombre individu a en effet instauré pour l'école de sa commune (et ce, avec l'aval de l'équipe "pédagogique" d'y-celle-ci), un permis à points. Chaque petiot à 6 points. S'il les perd, en faisant le con, en étant désagréable, en bossant mal, il sera privé de Cantine durant une semaine. Mais affirme notre ami eul'Maire: "Une fois sa peine subie, l'enfant pourra de nouveau gagner 6 points". Faut faire des exemples nom de dieu, sinon on se laisse déborder ! QUETTON pose la question... pourquoi seulement une semaine sans cantine ? (Si le young est gras, en une semaine y n'perdra pas trop de pouahs). Zavons depuis des années vu pas mal de types vivant dans la rue. Puis, on y voit aussi des femmes, depuis... plus récemment. Pourquoi prendre tant de gants avec les loupiots, y font les cons, on les vire, y font la manche et dorment sous les ponts, pis c'est tout. Avantage de la chose, un gosse abandonné nul ne s'en souciera plus, les parents ne porteront plus plainte en cas d'agression pédophile. Mr le Maire, vous z'aviez là l'occasion de régler 2 problèmes d'un coup, en place d'un seul. Le PRIX T'ES CON vous est donc attribué avec la mention "Peut mieux faire"...

Repost 0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 17:43

UNE GAUCHE SANS MEMOIRE

Le citoyen français a-t-il un cerveau ? C'est une question que l'on peut légitimement se poser à l'écoute des radios ou tv, comme à la lecture de la presse écrite de notre belle (dam)nation.

Tandis que l'UMP est à chier par tous les trous, ces faces de lune du PS ne savent plus causer que de refondation, en salopant le terrain de tout possible (ce qui ne signifie pas "acceptable")   prétendant à la dite. Y zen font trop merde. A force leurs couillonnades vont faire passer l'espérance de régne du Tycon, de 5 à 10 années ! putain de bordel de merde à cul bordé de couilles !!!

QUESTION: Pourquoi diable n'y-a-t-il aucun journaleux, chroniqueur ou philosophe pour rappeler à ces gens là, que tant Mitterrand que Chirac, se sont plantés à maintes reprises, avant que de s'emparer du char de l'état ? (Sarkobite est dès lors -cqfd- l'exception con-firmant la régle). M'enfin... à entendre ces crancrelats, il est permis d'affirmer que leur mémoire s'est purement et simplement dissoute avec la victoire électorale du Sarkoolique, parallèle à la défaite de Royal Cas Nain.

Mine de rien, à analyser leurs propos, un "jeune" peut croire qu'avant l'ultime défaite électorale de Chirac, nous avions en ce pays bouffé aux mythes, une alternance politique, assurée après chaque victoire d'un camp ou de l'autre. Tristes pitres ! la réalité est moins simpliste. Avant Mitterrand, faut-y pas remonter aux années 54, 55, 56, 57... pour vouère des gens de gauche au Pouvoir (Mendes-France ou Guy Mollet). Et avant ceux-là... ne faut-y pas remonter à 36 (en somme) pour repérer un Léon Blum, au guidon de l'état ??? En f'Rance, le prolo est si sordidement con qu'il ne vire la droite des affaires, qu'environ tous les 25 ou 30 ans. Ce genre de purée de connerie ne s'invente pas. Par contre, ça se vit. mal.. (ce qui, sous ma plume, est synonyme de très mal !)...

Pourquoi entretenir la pitrerie qui consiste à ancrer dans la tête de not'jeunesse, qu'après le chaos-sarko, tout ira mieux, et ce... pour sûr, dés 2012. Hé... la gauche à nouveau au pouvoir dans 5 ans ??? Quelle plaisanterie. Si les chiffres sont fidèles à eux même, c'est vers 2020 ou 2030 qu'on reverra la gauche à l'Elysée et ailleurs. Dans c'pays l'émancipation du travailleur ou de l'employé, reste donc 1) à imaginer, 2) à imposer de A à Z... Tout le restant ne relève que de la branlette intelectuelle. Et le problème de la branlette c'est que même si elle fait du bien à un moment donné, elle ne s'étale en aucun cas sur 5 années. Quand la droite tient le pouvoir, elle s'y accroche comme le morpion à des poils de cul. A nous d'organiser des réseaux parallèles crédibles et de nuire au maximum à son idéologie hautement pourrie. Se voiler la face ou "encadrer" le mensonge n'est qu'une arme contre productive. Il nous faut la mordre cette droite, comme si elle était là pour 300 ans.

Repost 0